Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 08:30

 

Le mois d'avril ne peut pas se terminer sans sa transmutation. Voir la rubrique du même nom.

 

J'avais d'abord pensé à transformer un LAPIN en CIVET. Cela relève davantage de la cuisine que de la transmutation me direz-vous !

 

 

En effet,

 

 

Je me suis procuré un beauLapin pâquerettes

LAPIN 

Chez une fermière aux yeux de

LAPIS ;

Je l'ai fait mariner dans un

LAVIS.

Tous les morceaux bien

LAVES

Avec un rouge des meilleures

CAVES

Seront servis sur un lit de

CIVES,

Ainsi aurez-vous un merveilleux

CIVET.

 

 

 

 

 

 

 

Ce civet de lapin m'a semblé trop conventionnel pour permettre aux thaumaturges que vous êtes de s' exprimer pleinement, j'ai donc abandonné mon tablier de cuistot pour rechercher quelque chose d'autre à vous mettre sous la dent, et du lapin étant passé au poulet, la poule n'était pas loin et celle du bon roi Henri m'a fait me ramentevoir le célèbre

 

"Paris vaut bien une messe".

 

 

 


Je vous propose donc de partir du mot PARIS (comme le mois dernier) pour arriver, en autant d'intermédiaires que vous voulez,  au mot MESSE, ceci en ne modifiant qu'une seule lettre à la fois , les autres lettres restant à leur place.

 

 

Bien entendu, j'active le contrôle des commentaires et je mettrai les résultats en ligne vendredi soir.

 

P.S. Qu'elle soit en vers ou bien en prose, courte ou longue, sage ou loufoque, votre transmutation sera d'abord l'occasion de sortir des itinéraires conventionnels, en utilisant les beaux mots de notre langue. A vos plumes !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans TRANSMUTATION
commenter cet article

commentaires

Pascale la Tricotineuse 26/06/2010 23:14



je viens de jeter un oeil sur les transmutations précédentes , c'est génial  !! voilà un jeu qui me plait
parfaitement !! ça vous détricote le néon en deux coup de cuiller à pot de confiote !!  Bonne soirée Olivier, je me
déplacerai dans ton pré régulièrement assurément pour y cueillir du rhum marin



Olivier de Vaux 27/06/2010 07:32



Bienvenue au club des thaumaturges. Nous sévissons à la fin de chaque mois et il nous arrive de jubiler en voyant les différents expédients utilisés pour arriver à nos fins ... de mois.



Andiamo 30/04/2010 17:58



Je veux bien rester mais je vous préviens : je n'embrasse pas !



Andiamo 30/04/2010 16:26



DEDIEU tu m'as mis au défit ben tiens ! :


paris


parie


aires


frise


fisse


fesse


NA !



Olivier de Vaux 30/04/2010 17:08



Horreur et putréfaction ! Mademoiselle Lelongbec s'écria :


"Elève Andiamo, vous me copierez 100 fois :


Dans une transmutation à chaque mot une seule lettre change et les autres restent à leur place."


Puis deux tons plus bas :


"Et puis ce mini-short moulant, à votre âge ! "


Et encore plus bas :


"Vous viendrez me voir après les cours !"


 


 


 


 



Andiamo 30/04/2010 13:56



J'ai un mot d'excuses : je viens de rentrer ce jourd'hui !


Comment ça n'est pas un motif valab' ?



Olivier de Vaux 30/04/2010 15:02



Et moi qui pensais : Andiamo sera inspiré par la MESSE assurément, sa transmutation sera torride ! Ouat ! Comme disait ma grand'mère (et Courteline, mais il est moins connu).


 



Mousse 28/04/2010 20:02



A Paris ou ailleurs, " le pari vaut bien une miss " !


J'ai essayé cher Olivier, cela me paraît bien compliquer !


Je vois que tu es doué...


Bonne soirée.



Olivier de Vaux 28/04/2010 23:31



Les transmutations deviennent compliquées quand elles concernent les mots de plus de 5 lettres. Déjà, avec 6 lettres il faut prendre son temps ; ainsi je me suis amusé à hésiter entre une MOUSSE
et un LICHEN, ça donne  :



MOUSSE ou LICHEN ?


 


Etait-ce bien une MOUSSE


Sur ce talus où rien ne POUSSE ?


Il eût fallu que je lui PLUSSE


Et que mon front ne point se PLISSE


Il eût fallu que je la PRISSE


Cette verdure tant PRISEE


Toute tendre et bien FRISEE


Qui s'amusait à faire des FRISES.


Elle eût décoré le plat de FRITES


Que pour ses beaux yeux j'eusse FAITES


Accompagnées de bons poissons LAITES;


Pour finir le repas quelques produits LACTES


Mais pour l'ombre est-ce la proie que tu LACHES


Je me demande si tu ne vas pas LACHER


Cette décoration forestière difficile à LICHER .


Après tout ce n'était peut-être qu'un LICHEN !


 


Bonne soirée, Mousse.