Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 12:00

Dicolive se penche sur un cas désespéré, celui de la lettre k  bien entendu et plus particulièrement  sur trois mots venus d'ailleurs.

 

khanat n. m. Fonction, juridiction d’un khan. Pays soumis à un khan.Alors, il semblerait que le khanat paie ? Sans doute, mais rien ne vaut un bon fauteuil de député.

12 canapé

 

ksour n. m. pl. (ar. qsar) pl. de ksar. Villages fortifiés des oasis sahariennes. Le téléphone arabe ? C’est une variété de dialogue de ksour.

12 ksar

 

kumquat(se prononce comquoi ou comquoite) n. m. Agrume ressemblant à une petite orange, qui se mange souvent confit*.Ah, bon, ce n’est pas une mandarine ! Comme quoi on a vite fait de se tromper !

12 cumquat

 

Si la lettre K vous intéresse, sachez qu'elle fut quasiment bannie de l'alphabet à la Renaissance et qu'elle refait progressivement surface, partant d'une seule entrée dans le dictionnaire de l'Académie Française à la fin du XVIIème s. pour atteindre plus de 200 entrées dans l'officiel du Scrabble aujourd'hui. Vous pouvez en savoir plus sur l'excellent article paru dans le Cabinet de Curiosités.

 

* oui, confit et non confite, agrume est masculin. J'ai relevé les arguments suivants en faveur du genre masculin sur le cnrtl : 1oAgrume vient de l'italien où le mot est masculin; 2oLe prototype est le latin vulgaire acrumen, or, le suffixe latin -umen est neutre et doit être rendu par le masculin en français (bitume, légume, volume...); 3o Géographes et économistes font agrume masculin.``

 

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 12:00

 

Les noms communs qui sont également des prénoms sont nombreux.

Dicolive en recense plusieurs à la lettre J.

Nous nous attarderons aujourd'hui sur les 3 mots suivants : jenny,  joseph et jésus.

 

jenny : n.f. machine à filer le coton inventée par James Hargreaves en 1764. James, je suis inquiète, je trouve que notre petite Jenny file un mauvais coton. (Mrs Hargreaves).

11 jenny

 

 

 

joseph : n.m. (du prénom de Joseph Montgolfier) Se dit d’un papier mince utilisé pour filtrer les liquides. Les josephs se froissent facilement, surtout lorsqu'ils ont beaucoup bu.

11 rame de papier joseph


jésus : n.m. Gros saucisson, spécialité lyonnaise et basque. Marie constata que le joseph était  bien imbibé lorsqu'elle fit dégorger son jésus tout luisant tenu d'une main ferme.

11 Jésus pendu


 

 

 

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 08:00

 

J'ai ouvert mon Dicolive à la lettre i et j'en ai extrait  quelques mots que voici :

 

iftar n.m. Repas du soir pendant le ramadan. Ils ont pris le métro tôt et l'iftar tard.

 

10 Iftar de 42000 personnes à Istambul


 

ingression n.f. Vx Invasion. Géogr. Envahissement d’une région par les eaux. Dans son cabanon isolé, sur les berges de la Saône, le vieux pêcheur redoute plus les agressions que les ingressions.

 

10 cabane de pêcheur

 

itérer v. tr. Class. Répéter, recommencer.L’Emile itère, comme tous les militaires. (J.J. Rousseau)

 

10 Défilé de militaires chinoises

 

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 08:00

  Dicolive s'intéresse aujourd'hui au H, voyons quelques uns des mots qui ont retenu son attention. Je rappelle aux petits nouveaux que les définitions sont authentiques et que les citations et autres phrases explicatives en italiques sont de mon cru. Les illustrations proviennent soit du net, soit de ma base d'images personnelle.

 

halitueux, euse adj. Méd. Peau halitueuse, peau moite de sueur. Cassius Clay a toujours gagné ses combats très rapidement car il redoutait les peaux halitueuses.


Cassius Clay

hashi n. m. Nom des bâtonnets dont les Japonais se servent pour manger.Les Japonais ne mangent jamais de hashi.(Parmentier).


hashi

hendeca-

élément, du gr. hendeka, onze, entrant dans la composition de quelques mots.Rouler hendécapotable : se déplacer avec un cabriolet de 11cv.

Citroën 11 1935 cabriolet

 

 

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 08:00

gopak.JPG

  • gopak ou hopak n. m. Danse populaire russe, de rythme vif, au cours de laquelle on exécute des sauts acrobatiques, des pirouettes et des « marteaux ». Vassili a su rendre l’hopak éblouissant.

  • gouet n. m. Grosse serpe. Autre nom de l’arum. Le gouet, c’est l’arum antique.

  • gouge n. f. Ciseau de sculpteur, menuisier, forgeron. Outil de tourneur, de cordonnier. Partie des ressorts de serrure. Arme en forme d’épieu (Moyen Age) Vx Femme de mauvaise vie. Autrefois la présence de gouges chez les sculpteurs, les menuisiers, les forgerons, les cordonniers, les serruriers, leur amenait de nombreuses pratiques masculines.

  • gouille n. f. En Suisse, mare, flaque d’eau. Heidi, laisse ces gouilles tranquilles, tu vas être toute églaboussée !

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 16:42

 

florenceflorence n. f. Toile de soie que les modistes emploient à la confection des coiffes de chapeaux de dames. La modiste vint  s'asseoir à côté de son apprentie ; sa narine de nacre rose palpitait doucement et sa respiration se fit plus bruyante lorsqu'elle effleura de ses longs doigts soyeux la petite florence, si fine, si frêle, si délicate.


Si vous avez 860 € à mettre dans le commerce ce petit corset de soie noire est à vous (chez France-Corset).

autre acception du terme :

Gros crin de soie naturelle, utilisé pour la pêche à la ligne. Proposez-moi votre citation, je me sens tout flemmard subitement.

 

 

 

formication n. f. Fourmillement.

 

Les formications de la narine se produisent marin à pomponessentiellement dans les ports.


"L'Impératrice Eugènie (épouse de Napoléon III) était en visite, le 9 Août 1858, sur un navire au port de Brest. Un Matelot, très grand sans doute, en se mettant au garde à vous à son passage se heurta violemment le sommet du crâne au plafond de la coursive. Il saignait et l'Impératrice lui offrit son mouchoir en guise de pansement. Ce mouchoir taché de sang , placé sur sa tête, devint alors, en souvenir de son geste, le pompon rouge du béret de Marin. Il est sensé amortir les chocs à la tête des marins qui se déplacent dans les navires car les plafonds sont très bas."

 

 

 

 

Flagrant délitfragrant, e adj. Odorant, parfumé. : Sa vocation d’huissier, il la devait à son attrait pour le fragrant des lits.


En 1845 Victor Hugo a fait la une des journaux, dans la rubrique des faits divers : je cite l'internaute : L'écrivain et poète, qui vient d'être fait Pair de France par Louis-Philippe, est pris en flagrant délit d'adultère avec Léonie Briard dans un hôtel du passage Saint-Roch à Paris. C'est le mari de la jeune femme, le peintre Auguste Briard qui les surprend. La récente distinction qu'a reçu Victor Hugo lui permet d'échapper à la prison. Léonie n'a pas la même chance. Elle est emprisonnée pendant deux mois. Des le lendemain, tous les journaux parisiens relatent l'événement.

 

Et une vraie citation, de Lamartine (Jocelyn) :

Il est des jours de luxe et de saison choisie

Qui sont comme les fleurs précoces de la vie,

Tout bleus, tout nuancés d'éclatantes couleurs,

Tout trempés de rosée et tout fragrants d'odeurs

 

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 08:00
Lors de sa visite d'une mine Dicolive a buté sur trois petits mots minables :

 

écoin n. m. Planche avec son écorce utilisée pour le soutènement des galeries de mines. Synonyme de dosse, voire de contre-dosse. Pour suspendre son casse-croûte, ce mineur wallon, qui souffrait de strabisme divergeant, avait planté des clous dans l’écoin, surtout au milieu.


canar n. m. Buse d’aérage ; conduite d'aspiration ou de refoulement de l'air installée dans une galerie souterraine ou un tunnel. Les mineurs d'extrême-orient ont toujours eu un faible pour les canars laqués et les plus raffinés placent au dessus de tout les triples buses constituées de canars  en batterie, dotés de cols de cygne.


éponte n.f. Dans un gisement en couches c'est la zone jouxtant une masse de minerai ; le minerai se trouve entre l'éponte inférieure ou mur et l'éponte supérieure ou toit. Les mineurs qui attaquent l'éponte ne sont jamais inquiétés par la justice !

 

Mine

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 09:16

Nous nous pencherons aujourd'hui sur le cas de deux verbes qui ne demandent qu'à reprendre du service : dans l'ordre alphabétique je présente ébaubir et ébaudir.

 

ébaubir, tout d'abord : verbe transitif et éventuellement pronominal : étonner grandement. Je m'ébaubis facilement, pour les beaux "bi"ou même pour les beaux bibis.

 

Wikipédia nous apprend que :

 

BI est un code qui signifie :

BI est un acronyme désignant:

Bi peut faire référence à :


Nous ignorerons superbement le préfixe bi qui, dans la construction d'un mot, est suivi d'un substantif ou d'un adjectif et tout celà sans trait d'union.
Les seuls "bi"  qui nous intéressent  sont nettement plus autonomes.

Bi-BopIl convient de citer le Bi-Bop, éphémère système de communication urbain (né en 1993, il est mort en 1997). A Paris on pouvait trouver une borne Bi-Bop tous les 300 mètres en moyenne. Le téléphone GSM a eu raison de lui.



grand bi ancienEt puis il ne faut pas oublier qu'entre la draisienne (ou vélocipède) et la bicyclette nous avons eu droit au grand bi, dans les années 1870. Dans les allées du Bois on apercevait parfois une belle amazone chevauchant hardiment le grand bi de son ami ravi.

 


Alexandre le Grand






Un autre grand bi est à signaler, en la personne d'Alexandre le Grand qui a eu, en dehors de ses nombreuses conquêtes féminines, des relations intimes avec quelques hommes dont Héphaestion, son ami le plus proche.

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit bibiEt enfin, ma marraine, modiste de son état, ne me pardonnerait pas d'oublier de bégayer pour parler des petits bibis qu'elle confectionnait avec presque rien et qui avaient une classe folle. Son atelier, très grand et très sombre, recèlait des trésors de plumes, colifichets, fanfreluches, falbalas et autres superfluités, tous plus indispensables les uns que les autres pour orner la coiffure des jolies dames ou pour dissimuler le visage de celles qui voulaient ne pas être reconnues (Ah, les bibis à voilette qui sentaient la violette!).

 



Je vous sens tout ébaubis, ce dont je m'ébaudis (on dit aussi je m'esbaudis) : ébaudir est un verbe transitif éventuellement pronominal signifiant rendre joyeux, amuser.

Body string léopard J'aurai beau dire qu'on s'ébaudit les beaux dimanches d'élection, des beaux discours des beaux dirigeants, on prendra certainement davantage de plaisir à ce dialogue facile à mettre en image :


- Elle : Est-ce beau, dis ?

- Lui : Oh oui, ton body m'ébaudit !

 


Pour éviter définitivement toute confusion (hormis celle née du dialogue ci-dessus rapporté), je vous propose de répéter après moi :


Ce Bobin m'ébaubit, ce Boudha m'ébaudit.

 

 

 

oOo

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 17:31

Aujourd'hui le Dicolive se penche sur le verbe dodiner.


Emile Littré lui octroie trois entrées : (qui est contre octroie trois ?)

  1. V. a. Bercer, balancer.

  2. V. n. Terme d'horlogerie. Osciller.

  3. V. réfléchi se dodiner. Se bercer, et fig. avoir beaucoup de soin de sa personne.

et un peu plus loin il fait entrer "dodinette" dans son dictionnaire : s.f. Usité seulement dans cette chanson des berceuses : Dodo ! Dodinette ! Dodo ! Dodino !  Sacré Emile, il nous étonnera toujours !


Le Robert ajoute le sens bourguignon : agiter doucement (le vin) lors du collage. Et il nous gratifie d'une citation de Colette, Prisons et Paradis qui nous apprend ce qu'est une dodine : Un compagnon [...] "dodine" le vin. N'aimez-vous pas ce mot de terroir, qui fait image ? Dodiner le vin, en Bourgogne, c'est l'agiter aux fins de collage, lorsqu'on vient de verser le blanc d'oeuf qui aimante et précipite toutes les impuretés d'un vin neuf. L'homme au tablier noir, un vrai Bourguignon tout vermeil, agite la dodine, cette sorte de boomerang de fer, courbé à angle obtus, d'un galbe invariable. Comme le nom de l'instrument, le geste est berceur, mesuré, sans hâte.


Nous en profiterons pour relever l'existence du dodinage. Techn. (agric.). Mouvement longitudinal d'un blutoir.


A noter également, pour la dodine : Cuis. Sauce au blanc où l'on incorpore le jus d'une volaille rôtie. Comment résister à l'invite, sur la carte du restaurant , d'une dodine de dindon dodu.


Toujours dans le Robert, une dodine est le mot (usuel dans le français des Caraïbes) pour désigner une chaise à bascule, une berçante ou encore un rocking-chair. Avouez que si berçante a déjà de la gueule, dodine, en plus, c'est nonchalant, sensuel et voluptueux, bref tout le contraire du rocking-chair british qui sent le tabac froid et la transpiration.


Avant de vous passer le relais je vous propose la phrase retrouvée dans mon Dicolive, illustrant ce joli verbe : Didon, la doudou d’Enée, jadis ado dodue, dodinait du bas du dos.

 

Didon et Enée

J'ai trouvé cette image ICI.

 



oOo

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 09:00
Trois nouveaux mots prélevés dans mon Dicolive et qui font référence, respectivement,  au pugilat, à Alphonse Daudet et à la mythologie grecque.

ceste
n. m. Gantelet garni de fer ou de plomb, pour le pugilat. Un ceste ! C’est bien l’arme du crime, et c’est aussi le mobile. (Lieutenant Colombus).

Un ceste, recto-verso


oOo

chèvre n. f. Class. et litt. Prendre la chèvre, se mettre en colère, s’alarmer. Ernestine, si tu refuses encore, je vais prendre la chèvre ! (Monsieur Seguin).

Lolita sur un arbre perché

oOo

chthonien, enne (kt) adj. Dans la mythologie grecque, épithète appliquée aux divinités infernales d’origine souterraine. Une rame de métro, ce n’est jamais qu’une auto chthonienne plus ou moins pleine d’autochtones. (le poinçonneur des Lilas).

auto chtonienne

oOo
Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article