Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 12:00

 

Les noms communs qui sont également des prénoms sont nombreux.

Dicolive en recense plusieurs à la lettre J.

Nous nous attarderons aujourd'hui sur les 3 mots suivants : jenny,  joseph et jésus.

 

jenny : n.f. machine à filer le coton inventée par James Hargreaves en 1764. James, je suis inquiète, je trouve que notre petite Jenny file un mauvais coton. (Mrs Hargreaves).

11 jenny

 

 

 

joseph : n.m. (du prénom de Joseph Montgolfier) Se dit d’un papier mince utilisé pour filtrer les liquides. Les josephs se froissent facilement, surtout lorsqu'ils ont beaucoup bu.

11 rame de papier joseph


jésus : n.m. Gros saucisson, spécialité lyonnaise et basque. Marie constata que le joseph était  bien imbibé lorsqu'elle fit dégorger son jésus tout luisant tenu d'une main ferme.

11 Jésus pendu


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article

commentaires

KERFON LE CELTE 20/11/2010 09:55



Quel mal j'ai z'eu...!


 


Très personnellement


J'aime bien les "jésus",


Avec un pineau blanc


Mais cent pour sang pur jus...


 


KLC


 



Olivier de Vaux 20/11/2010 10:39



A coup sûr pur jus de chaud celte !



MARIE de Cabardouche. 19/11/2010 23:18



Quel trésor votre page Olivier, j'y apprends la triade de jésus et l'hymne à l'hypocras! Cette boisson que je ne connais pas doit exhaler un parfum divin; je comprends que vous en préserviez de
confidentiels flacons...


Votre soif de recherche des mots ne m'étonne aucunement; il faut les aimer depuis toujours pour les manier avec autant de finesse et prendre un tel plaisir à les débusquer.


C'est un dictionnaire que je garderais si je n'avais droit qu'à un livre. J'avais onze ans, lorsque j'ai reçu mon premier et m'en suis délectée. Il est en loques, "rapetassé" et n'a
jamais été abandonné au profit de plus beaux, plus actuels. C'est toujours à lui que je demande de m'éclairer en premier. Mes bouquins de maths eux, sont tout neufs...



Olivier de Vaux 20/11/2010 07:18



Le vieux livre qui nous suit partout (près de 20 déménagements à mon actif) : Mon exemplaire de Robinson Crusoë,
avec des illustrations en couleur dont je connais chaque détail. Combien de fois l'ai-je lu ? Au moins dix jusqu'à 20 ans, peut-être autant depuis, sans doute pour garder le contact avec mon âme
d'enfant. Amicales pensées.


P.S. On vous connait dans mon village. J'avais fait la lecture de votre article sur la battouse à mes élèves (qui sont aussi mes maîtres) de l'atelier de patois pour les inciter à raconter leurs
souvenirs de batterie. C'est une réussite, les souvenirs affluent, les vieux mots oubliés ressurgissent du passé, tous sont heureux, c'est un vrai bonheur. Nous en sommes à l'écriture en patois
d'un texte intitulé : "Eune batterie à Seuvgnon"



Mousse 19/11/2010 17:13



Du saucisson jésus, j'en mange en vacances quand je suis en Ardèche, c'est très bon avec un verre de vin rouge.


Toujours aussi coquin cher Olivier.


Bonne soirée.


Bien à toi.



Olivier de Vaux 19/11/2010 20:07



J'espère  l'être toujours, bonne soirée adorable Mousse.



Minik do 19/11/2010 14:23



Les josephs, on les achetait chez le pharmacien.


Dans le filtre plissé, l'odeur de la liqueur d'orange...


(A consommer avec modération).



Olivier de Vaux 19/11/2010 20:05



Et je m'en sers pour filtrer l'hypocras que madame prépare tous les deux ou trois ans et qui demande 6 bons mois de macération avant mise en bouteille. Tellement bon que l'on n'arrive pas à le
consommer avec modération, on préfère le boire avec des amis en précisant prudemment que c'est la dernière bouteille.



Lenaïg Boudig 19/11/2010 11:32



Je suis venue m'instruire et ... me sustenter, une tranche de jésus arrosé du beaujolais nouveau (que je n'ai d'ailleurs pas eu l'occasion de goûter, le jeu consistant à trouver s'il a un parfum
non pas de jésus mais de banane, de cerise, ou autre fruit ...). Beau texte et commentaires ad hoc. Bonne journée !






Olivier de Vaux 19/11/2010 20:01



Ah qu'il est tentant tantine, de se sustenter un tantinet ! Bonne soirée Lenaïg.