Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 09:16

Nous nous pencherons aujourd'hui sur le cas de deux verbes qui ne demandent qu'à reprendre du service : dans l'ordre alphabétique je présente ébaubir et ébaudir.

 

ébaubir, tout d'abord : verbe transitif et éventuellement pronominal : étonner grandement. Je m'ébaubis facilement, pour les beaux "bi"ou même pour les beaux bibis.

 

Wikipédia nous apprend que :

 

BI est un code qui signifie :

BI est un acronyme désignant:

Bi peut faire référence à :


Nous ignorerons superbement le préfixe bi qui, dans la construction d'un mot, est suivi d'un substantif ou d'un adjectif et tout celà sans trait d'union.
Les seuls "bi"  qui nous intéressent  sont nettement plus autonomes.

Bi-BopIl convient de citer le Bi-Bop, éphémère système de communication urbain (né en 1993, il est mort en 1997). A Paris on pouvait trouver une borne Bi-Bop tous les 300 mètres en moyenne. Le téléphone GSM a eu raison de lui.



grand bi ancienEt puis il ne faut pas oublier qu'entre la draisienne (ou vélocipède) et la bicyclette nous avons eu droit au grand bi, dans les années 1870. Dans les allées du Bois on apercevait parfois une belle amazone chevauchant hardiment le grand bi de son ami ravi.

 


Alexandre le Grand






Un autre grand bi est à signaler, en la personne d'Alexandre le Grand qui a eu, en dehors de ses nombreuses conquêtes féminines, des relations intimes avec quelques hommes dont Héphaestion, son ami le plus proche.

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit bibiEt enfin, ma marraine, modiste de son état, ne me pardonnerait pas d'oublier de bégayer pour parler des petits bibis qu'elle confectionnait avec presque rien et qui avaient une classe folle. Son atelier, très grand et très sombre, recèlait des trésors de plumes, colifichets, fanfreluches, falbalas et autres superfluités, tous plus indispensables les uns que les autres pour orner la coiffure des jolies dames ou pour dissimuler le visage de celles qui voulaient ne pas être reconnues (Ah, les bibis à voilette qui sentaient la violette!).

 



Je vous sens tout ébaubis, ce dont je m'ébaudis (on dit aussi je m'esbaudis) : ébaudir est un verbe transitif éventuellement pronominal signifiant rendre joyeux, amuser.

Body string léopard J'aurai beau dire qu'on s'ébaudit les beaux dimanches d'élection, des beaux discours des beaux dirigeants, on prendra certainement davantage de plaisir à ce dialogue facile à mettre en image :


- Elle : Est-ce beau, dis ?

- Lui : Oh oui, ton body m'ébaudit !

 


Pour éviter définitivement toute confusion (hormis celle née du dialogue ci-dessus rapporté), je vous propose de répéter après moi :


Ce Bobin m'ébaubit, ce Boudha m'ébaudit.

 

 

 

oOo

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article

commentaires

paysanheureux 27/02/2010 10:37


Astucieux jeu de mot avec le body, qui adroitement crée une association d'idées, pour rendre le mot plus facile à retenir pour ne pas dire indispensable en certaines circonstances !
Brillant, si la belle connaît nien évidement. Auquel cas, l'association de l'esprit à l'esthétique atteint le sublime : On touche à la grace !


Olivier de Vaux 27/02/2010 15:55


Je reconnais en toi la sensualité du terrien, la grâce, tu veux la toucher ! Mais cette belle n'est pas vraiment grasse. Enfin, ... soupir !


Olivier de Vaux 26/02/2010 22:16



A toutes et à tous,
Par Toutatis, par Bénélos, par Thouze, dirait Gotlib, je ne vois ici que des Alphabêtes de concours ayant 26 façons de commencer leurs mots, petits ou gros. Peut-être qu'un jour, de leurs
cerveaux fièvreux sortira un dicommun, hors du commun, un dicollectif qui décoiffe, un dicoruscant qui scintille au firmament des lettres ?






Saoul fifre 26/02/2010 21:17


C'est beau, dire, mais c'est mieux, faire d:) !


Tant-Bourrin 26/02/2010 20:46


Boh boh boh ! Je vais mettre mon bob, prendre ma bibine et aller m'asseoir au bord de la route pour t'encourager : t'es le Bobet des mots ! :~)



PS : je te transmets toutefois les doléances de ma copine Elisabeth II d'Angleterre : "et mes bobbies ?"


claire fo 26/02/2010 14:09


Dire que je m'ébaudis à écrire de beaux mots BIaisés qui n'ébauBIssent que les BIpolaires.Pourtant mes dits sont beaux et médire c'est de la BIsbille.
BIsous!