Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 14:22

Que l'on protège la propriété littéraire et artistique, c'est normal,  que cette protection s'étende aux héritiers, c'est déjà (de mon point de vue, discutable) et il n'y a pas grand monde qui s'insurge, mais qu'au nom de la protection de cette même propriété on empêche tout un chacun de photographier les "oeuvres" placées dans des lieux publics, alors là je dis stop, il ne faut pas pousser mémère dans les orties.

 

Comment un "artiste" peut-il à la fois exhiber ses "déjections artistiques" et refuser qu'on les photographie ?

 

Voyez ce qui arrive à Muad et soutenez-le !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans LIENS
commenter cet article

commentaires

Carlus 15/08/2010 10:29



Je n'ai pas réussi à ouvrir le lien mais je partage ce coup de gueule. Je me souviens qu'il y a quelques années, Buren exigeait de la Ville de Paris des royalties pour les photographies prises
par les touristes de ces fameuses colonnes ! Colonnes qui lui avaient déjà été grassement payées par la Ville au moment de la livraison de l'oeuvre ! Bref, le buren et l'argent du Buren !



Olivier de Vaux 15/08/2010 11:28



Voilà qui ne me surprend pas, venant d'un tel "artiste". Les agriculteurs vont exiger également des sous pour les magnifiques paysages qu'ils nous offrent et les chiens pour les crottes qui
jonchent les trottoirs ! On ne sait plus si c'est du l'art ou du cochon.


 



martine 14/08/2010 00:20



Je ne savais pas pourquoi Muad avait arrêté son blog et le découvrir me met sur le cul tellement c'est invraisemblable. Quoique dans ce domaine, la loi qui crie la plus fort...


Heureusement, Muad a ouvert un nouveau site où nous pouvons à nouveau nous régaler devant ses photos http://lechatdebois.over-blog.com/



Olivier de Vaux 14/08/2010 18:58



Ne nous affolons pas, il faut raison garder et prendre quelques précautions, moyennant quoi nos blogs auront encore de beaux jours devant eux.



Maryvonne DELSART 12/08/2010 16:52



Cela m'est arrivé qu'une personne me demande de retirer une photo que j'avais prise sur internet. Je l'ai fait bien volontiers et je me suis excusée.


Pour Muad, étant donné qu'il nous montre que des photos de sculptures prises dans un lieu public, je ne vois pas qui peut lui faire des reproches. Je pense qu'il ne faut pas se laisser intimider.
Parfois, il s'agit tout simplement d'une personne mal intentionnée ; il y en a aussi sur internet ; la JALOUSIE !!! Muad avait de très nombreux visiteurs et des commentaires tellement élogieux
que cela suscite envie et jalousie.


Fermer son blog n'est pas la bonne décision, à mon humble avis, éventuellement enlever les photos du litige et ne pas céder à l'intimidation. ET SURTOUT et là je serai TRES PERSONNELLE, il va ME
et certainement manquer à nombre de ses visiteurs.


MUAD REVIENT !!! MUAD REVIENT !!! MUAD ON T'ATTEND.


Merci pour cet article de soutien



Olivier de Vaux 12/08/2010 17:03



Sa passion est trop forte pour qu'il ne revienne pas. Attendons un peu.



Aurore 12/08/2010 16:24



Je voudrais ajouter (car, après tout, n'est-ce pas à nous de faire changer les lois et particulièrement celles bien récentes et incomplètes relatives aux droits d'auteurs sur Internet
?) que si je trouve parfaitement logique le respect d'un copyright nettement précisé sur les livres, les gravures, les cartes postales, bref les oeuvres imprimées ou musicales, je me
demande pourquoi ne pas imposer aux sculpteurs exposant dans les lieux publics un écriteau gravé indiquant : "Interdiction de photographier jusqu'en... (compter 70 ans)", écriteau réservé,
bien sûr, aux artistes  refusant que leurs oeuvres soient reproduites pour une vaste diffusion à titre gracieux sur le Net ? 
Ils se ridiculiseraient, oui et alors ? Au moins nous saurions, sans ambiguïté, quelle sculpture nous tomberait sur la tête en cas de crime de lèse-arts...




Olivier de Vaux 12/08/2010 17:00



L'idée du panneau est excellente et pour faire bonne mesure, il faudrait que le texte d'interdiction soit signé par l'"artiste" !



Jeanne Fadosi 11/08/2010 16:36



Zut j'ai dû faire une fausse manoeuvre je voulais dire que je ne sais pas si son oeuvre je peux la prendre pour un "chef" d'oeuvre ou non ...



Olivier de Vaux 11/08/2010 16:51



Voilà encore une expression qui ne laisse pas de m'étonner "faire une fausse manoeuvre" : la manoeuvre est vraie pourtant !