Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 06:27
Mes enfants, lors d'un bref séjour à Rome, ont pris un certain nombre de photos. Parmi elles, il y en a une qui me turlupine. Elle a été prise au Vatican.
Je la mets en ligne en vous demandant de m'aider à trouver ce que représente le tableau photographié. D'avance merci à toutes et à tous. Pour vous aider dans vos recherches, une petite précision :la photo a été prise dans la galerie des cartes de géographie, il s'agit d'un élément de la voûte décorée par Cesare Nebbia et Girolamo Muziano et censé représenter un des 80 épisodes de la vie des saints ou une scène historique. J'ai mis les 2 clichés dont je dispose à votre disposition, le second permettant de mieux repérer l'emplacement de la peinture qui fait l'objet de mon interrogation. L'énergique jeune femme qui s'apprête, me semble-t-il, à planter un clou de bonne taille dans la tête d'un soldat allongé sur le sol et dont le glaive et le casque  sont tombés, a l'air assez sereine et derrière elle on aperçoit un ange à la poitrine découverte ainsi qu'un mouton. La netteté de l'image ne me permet pas de vous garantir l'exactitude de ma description et peut-être verrez-vous quelque chose de sensiblement différent.

P1090572

P1090573

P.S. J'ai placé cet article dans la catégorie "Liens" en pensant que si chacun de mes lecteurs, faute de connaître la réponse, faisait suivre à ses lecteurs, logiquement on devrait très vite obtenir une réponse alors que Google n'a pas l'air très inspiré. C'est donc pour moi, doublement intéressant, d'abord obtenir une réponse que je ne parviens pas à trouver seul, ensuite, voir en combien de temps une chaîne de blogueurs convertis en chercheurs peut réussir là où un moteur de recherche échoue (pour l'instant du moins). Bien entendu, je vous tiendrai tous informés du résultat final.




Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans LIENS
commenter cet article

commentaires

La Licorne 13/01/2010 19:20


Il faudrait que je vérifie, mais je crois me souvenir que cette statue se trouve dans un jardin d'Aix-en-Provence.


La Licorne 13/01/2010 11:41


Bonne question...Olivier;
J'avais la même interrogation face à une sculpture rencontrée l'année dernière...s'agit-il du même épisode  ?

http://fabulo.blogspot.com/2009/05/un-peu-de-mathematiques.html


Olivier de Vaux 13/01/2010 14:51


A l'évidence, après avoir vu la sculpture, il s'agit du même épisode du Livre des Justes. On retrouve le marteau et le piquet, le soldat endormi, et la même sérénité sur le visage de la tueuse.
 Au fait, où peut-on voir cette statue de Yaël ?

P.S. Moi qui ai souvent eu l'occasion de planter des petits piquets et autres chevillettes, j'affirme que la dénommée Yaël n'a sûrement pas réussi son coup sans le redoubler ni sans s'esquinter la
main. Bon sang, mais c'est bien sûr, le commanditaire, dans son infinie mansuétude, a guidé sa main.


Olivier de Vaux 12/01/2010 16:33


C'est ce qui explique qu'il n'y a pas eu de longue attente pour que ma question reçoive une réponse pas piquée des vers.


Amandine 12/01/2010 14:41


Tu sais, les anecdotes sur le bivouac, ça me connaît !


Olivier de Vaux 14/01/2010 11:42


Encore merci pour ta réponse. J'ai fini par éclaircir un point qui restait encore obscur : pourquoi Yaël a utilisé un piquet de tente pour tuer Sisra, alors qu'elle avait un glaive à sa disposition
? J'ai trouvé la réponse dans une école talmudique en ligne : la Torah interdit (on peut dire interdisait) aux femmes de porter les armes, et même, bien au-delà, elle leur interdit de porter "un
instrument d'homme". Je me dispense de tout commentaire, car dès qu'il s'agit de religion, quelle qu'elle soit, je m'énerve très vite, ce qui est mauvais pour la digestion.


Amandine 12/01/2010 13:26


Cette scène représente Yaël (ou Jaël) qui tue Sisra (ou Siséra), chef de l'armée cananéenne, en lui enfonçant un piquet de tente dans le crâne. Par cette acte, elle permit la libération des tribus
d'Israël de la domination du roi Yabin. (cf Livre des Juges).


Olivier de Vaux 12/01/2010 13:50


Merci Amandine, la réponse est donc nette et sans bavure et qui plus est, ultra rapide. Je n'en reviens pas !

On m'a rapporté que Yaël a d'abord tenté de  rassurer Sisra qui se sentait pourchassé en lui disant : "il ne faut pas te mettre martel en tête" puis elle lui a fait comprendre que sa situation
était désespérée en lui disant : "je ne voudrais pas enfoncer le clou, mais ça doit chauffer sous ton casque, tu devrais le retirer pour jouir d'un profond sommeil" ; tout cela relève de la
perfidie féminine, ceci sans même se poser la question de savoir pourquoi elle l'a tué en lui plantant un piquet de tente dans la tête, plutôt qu'avec un vulgaire opinel  . Quant à l'époux de
Yaël, Heber, qui avait menti à Sisra pour pouvoir le faire tuer par son épouse,ceci pour respecter l'oracle de Debora, il a donné son nom à l'action de recueillir des personnes en déplacement
n'ayant ni tente ni piquets, l'HEBERGEMENT.