Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 00:00
A côté du joli poème d'Epamin' j'ai commis une traduction lipogrammatique pour Bourguignon ; cramponnez-vous !

Ode à l'O 

Ô vous, doux mélange d'oméga et d'omicron,
Petit caillou tout rond que l'on sème dans nos mots,
Vous êtes dans l'amour, la mort et les émoticônes,
Et vous nous faites sourire dans la tête à Toto!

Vous êtes universel quand vous êtes sanguin
Et en litres de rouge, vous coulez dans les veines...
Vous ne manquez jamais d'air chez le physicien
Qui, pour avoir de l'eau, vous lie à l'hydrogène.

Tel un seigneur, vous possédez deux beaux châteaux:
Au sud, dans l'Hérault, vous vivez dans une folie
Et si l'on vous retire votre petit chapeau,
On vous retrouve aussi en Basse-Normandie.


Les gens vous aiment bien dans la lointaine Irlande
Et tous les O'Tool, les O'Neal et les O'Connell
Ont le respect des règles et des lois de leurs bandes;
Ils sont si fiers de leur O' quand on les appelle.


Afin de nous éviter de perdre le nord,
Vous vous glissez, discret, sur globes et boussoles,
Et l'on vous sait gré, sur les cartes au trésor,
D'indiquer où le soleil rougit puis s'étiole.

Sans o, pas d'or, pas de dodo ni de dico,
Pas de vélo, de véto ni de vidéo,
Pas de comm, pas de blog et pas de photo,
Pas de mot, pas de métro ni de météo!

 


Vous êtes indispensable, un peu comme Zorro,
Vous êtes dans tous nos "Oh!" et dans tous nos "Hoho!"
Nos "Allô!", nos textos et nos colis postaux,
On vous voit partout mais vous n'êtes pas un zéro!

XOXO
Alias Epaminondas

Versets à une lettre ressemblant à un cercle de barrique

 

Ah, belle lettre entendue ainsi que l'eau

Petite bille qui parsème les phrases à chaque instant,

Tu es dans la vie, l'au-delà et les smileys,

Et tu me fais rire dans la tête à qui tu sais !

 

 

Tu es universel quand tu parles de rhésus

Et en litres de pinard vermeille, tu descends dans les veines...

Tu ne manques jamais d'air chez le physicien

Qui, désirant de l'eau, t'applique un H initial.

 

Tel un seigneur, tu détiens deux beaux châteaux :

Au sud, dans l'Hérault, tu vis dans une bâtisse délirante

Et dès que le petit chapeau est retiré

Tu es visible aussi dans le pays de Caen.

 

Les gens t'aiment bien dans les brumes d'Irlande

Et si tu n'es pas présent devant les 'Grady les 'Neal et les 'Brien

Nul ne peut saisir les règles et les décrets de leurs bandes ;

Ils la revendiquent bien haut cette particule quand un quidam les hèle.

 

Afin de bien se placer à l'inverse du Sud,

Tu te glisses, discret sur la sphère terrestre et le cadran qui abrite l'aiguille aimantée,

Et chacun admire sur les cartes des pirates,

Tes indices relatifs à l'aube et au crépuscule.

 

Sans ta petite bille, ni minerai aurifère, ni lit, ni lexique,

Pas de bicyclette, pas de site interactif, pas d'image numérique,

Pas de termes langagiers, pas de train urbain ni de bulletin climatique !

 

Tu es indispensable, tel le Renard sud-américain,

Tu es dans chaque Ah! et dans chaque Haha ! à une lettre près.

Dans chaque "qui est à l'appareil", dans chaque paquet expédié,

Je te repère mais tu n'es pas un nul.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans LIPOGRAMME
commenter cet article

commentaires

paysanheureux 09/02/2010 22:47


Dans le patois près de Montceau, il ya beaucoup d "o"... "l'o au marché !"


Lôlà avec O et accents 09/02/2010 11:21


Bonjour Ici,
tout d'abord un grand merci car tes commentaires sont adorables.
Côté textes tortuesques les lecteurs avaient adoré
Quand j'ai marché sur les nuages -->  rubrique "temps suspendu"
Le pull bleu -> rubrique "s'amuser"
Mais tu as vu tout cela sans doute.

Si tu aimes les photos et peu de mots style haïku, je sévis sur
lesyeuxdisent.wordpress.com
Voilà qui est dit

Mais pour les hauts je les préfère tout ronds sortis d'une fumée indienne sous le tipi
O  o 0 oo

A bientÔt !
LÔlà



Andiamo 08/02/2010 20:15


Si j'essaie de faire semblable texte ça va tomber à l'O assurément.


Epaminondas 08/02/2010 19:37


Magnifique ! Vraiment magnifique ! Bien heureuse que tu aies eu cette idée amusante!
Après les crêpes sans e et l'ode sans o, que nous réserves-tu?


lola 08/02/2010 18:34


c'est super je sais pas comment tu fais pour réussir à faire ça, en tout cas ça donne des textes trop marrants.