Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 08:16

En ce jour de Noël, la paresse aidant, je reprends un article de l'année dernière.

 

 

Les mots qui retiendront notre attention aujourd'hui, en ce jour de Noël sont au nombre de deux : orgyie (pour les agapes sans agapètes qui se profilent à l'horizon de nos nuits blanches) et trématisé (pour les conséquences, les dégats collétéraux collatéraux).

En ce qui concerne l'orgyie, l'article de Wikipédia est assez bien documenté : le voici, in-extenso :
Une orgyie (en grec byzantin ὀργυιά / orguïà) est une brasse, une unité de mesure byzantine utilisée notamment par le fisc pour le relevé de la terre et le calcul de l'impôt foncier. On trouve deux orgyies différentes en usage : l'orgyie courte, ou simple (haplè orgyia) mesure 6 pieds ou 96 doigts soit 1,87 m et correspond à l'unité grecque antique homonyme (1,89 m). Elle est en usage dans le commerce et l'artisanat. Une seconde orgyie, dite philétairique, mesure quant à elle 9 spithames (empans) impériaux ou encore 108 doigts soit 2,10 m : c'est celle qui est employée par les arpenteurs. Sa valeur est modifiée par Michel IV qui la porte à 9,25 spithames, soit 111 doigts ou encore 2,17 m lorsqu'elle est employée pour mesures les terres appartenant aux deux premières qualités fiscales. L'ancienne orgyie est conservée pour les champs de troisième catégorie.

Matériellement, l'orgyie du fisc se présente comme un bâton ou une tige de roseau.



Mais, cerise sur le gâteau, j'ai eu l'opportunité d'obtenir, sur le web, une photo d'orgyie ; merci d'éloigner préalablement les enfants avant de cliquer ici

 

Il est temps maintenant de s'intéresser à un adjectif utilisé par les grammairiens :

trématisé, ée  sans surprise, ce terme de grammaire signifie : marqué d'un tréma. Il est donc clair que le père Noël a été, est et restera trématisé.
Certes, il n'est pas le seul, tous nos aïeux l'ont été avant nous, et pour peu que nous ayions une descendance, nous le serons à notre tour ; est-ce à dire qu'il l'ont été par le spectacle d'une orgyie ou pire encore, par un arpenteur byzantin ? Non, personnellement je penche pour un traumatisme de nature fondementale fondamentale provoqué par le fisc.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans MOTS
commenter cet article

commentaires

Tant-Bourrin 29/12/2010 18:46



Ouf, heureusement qu'il est question ici d'orgyie et non d'orgie : j'ai bien cru que tu allais nous faire passer de vits à tréma ! :~)



Pangloss 26/12/2010 11:56



Une orgyie pudibonde n'a donc aucun rapport avec des agapes de vierges effarouchées mais avec un superbe animal. Eh bien, je préfère!



Oncle Dan 26/12/2010 10:19



Pas de doute, je reviendrai me dévergonder sur ton blog 



jill-bill.over-blog.com 26/12/2010 09:20



Bonjour sieur Olivier, affairée à du baby sitting avec deux de mes petits-enfants pour cause de maternité de leur mère, je passe vous souhaiter une bonne fin d'année 2010 et
un excellent dimanche, le dernier de décembre...déjà !  Bises de jill



La Licorne 25/12/2010 18:44



Très cher Olivier, tes incursions au pays des mots sont toujours "décoiffantes"...au point que moi, pauvre Lïcorne, j'en reste parfois légèrement "trématisée" !!!! :-)


Pour rester dans le même thème, j'aimerais t'emmener, moi, au pays des "agapes"...le mot vaut en effet la peine qu'on s'y attarde: sais-tu qu'avant de désigner des repas de fêtes et les festins,
il désignait un repas fraternel (au cours duquel, souvent, les riches invitaient les pauvres), et qu'un peu plus tôt ancore, au cours des premiers siècles de notre ère, il désignait les repas
autour desquels se réunissaient les premiers chrétiens (premières commémorations de la Cène, mais on ne parlait pas encore de messe) ? 


Tout cela se comprend encore mieux quand on sait que "agapè", en grec, signifie "amour spirituel" ou "amour divin"...c'est la plus haute forme de l'amour, à différencier de l'Eros, amour
"physique"...


Donc, pour ce Noël, si l'on veut se rapprocher de leur étymologie, les agapes  seront moins "orgiyaques" que fraternelles, amicales, voire même "aimantes et
spirituelles"...c'est ce que je te souhaite de tout coeur...(Et Dieu sait combien tu peux te montrer..."spirituel" !).


Joyeuses Fêtes !