Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 08:00

 

Après un intermède consacré aux transmutations de deuxième génération, revenons aux fondamentaux avec une transmutation tout à fait classique portant sur deux mots de six lettres.

 

Je vous propose donc, chers amis thaumaturges, de passer du mollet à la cuisse et je vous préviens, ce n'est pas facile, d'autant plus que ça coince au niveau des genoux.

 

Donnez un titre à votre texte et éventuellement, faites-moi parvenir une illustration par courriel.

 

Le contrôle des commentaires sera activé et les transmutations réussies seront publiées lundi soir vers 21h00.

 

Pour vous mettre en condition, je vous ai concocté une petite transmutation de cinq lettres, que voici : j'ambitionnais de transformer l'acier en verre. Les néophytes verront ainsi que l'on ne doit changer qu'une lettre à la fois en maintenant les autres à leur place.

 

Le notaire de mon oncle

 

ACIER      Le notaire de mon oncle avait un regard d'acier

ACTER    Du matin jusqu'au soir, il n'en finissait pas d'acter

ACTES    Il rentrait même chez lui avec une grosse sous le bras, ses actes

ACRES   Etaient parfaits, les mesures des terrains, en ares ou en acres

AIRES     S'avéraient exactes, tout comme les surfaces ou les aires.

VIRES     Et bien des clercs en ont fait l'expérience, rapidement virés

VIREE     En cas d'erreur, tout comme la dactylo, pour un zéro de trop, virée.

VISEE     C'était un tel ours qu'aucune femme sur lui n'avait de visée

VISSE     Toutes craignant qu'au logis conjugal son épouse il ne visse.

VESSE   Mais un jour, croyant trouver une truffe, il tomba sur une vesse

VERSE   Trop tard ! Marié à une harpie aspirant et son sang et l'argent qu'il lui verse

VERRE   Il sombra dans l'alcool et c'est "mélancolie" qu'on lit gravé sur son oeil de verre !

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans TRANSMUTATION
commenter cet article

commentaires

vkarole 30/08/2010 20:43



Bonne continuation a votre blog et bonne semaine



Olivier de Vaux 30/08/2010 20:53



Merci,


Nous essaierons !



MARIE 29/08/2010 23:45



Mon neurone se relaxera un peu et puis, il y aura d'autres fins de mois !


Je n'étais pas encore parvenue à la cuisse, j'avais la  rotule hésitante !


Merci vraiment,  Olivier et Jill Bill pour votre considération.



Olivier de Vaux 30/08/2010 07:06



Mais bien sûr, il y aura d'autres fins de mois (j'ai failli ajouter "difficiles"), à très bientôt, Marie.



jill bill 29/08/2010 20:34



Tout à fait sieur Olivier... Je me suis aperçue que ma "créature" s'affichait et ne vous en tient pas rigueur, un oubli est humain. Marie jouez je vous en prie ! Bonne soirée à
vous, jill 



Olivier de Vaux 29/08/2010 21:13



Votre mansuétude  me comble chère amie, espérons que Marie trouvera le temps nécessaire à l'accomplissement du Grand Oeuvre ! Bonne soirée, Jill.



MARIE 29/08/2010 08:53



L'une des transmutations ( fort réussie ) s'est un peu égarée, comme je l'ai aperçue, par honnêteté je ne participerai pas.


Le résultat final sera, une fois de plus, un régal.


J'aurais bien aimé connaître le notaire de votre oncle, bravo !


 Bon dimanche, Monsieur O de V.



Olivier de Vaux 29/08/2010 13:27



Nous regretterions tous votre absence, chère Marie, y  compris l'auteur de la première transmutation envoyée ! J'avais en effet oublié d'activer le contrôle des commentaires et cette
transmutation a été en ligne quelques minutes ; je pense que vous pouvez tout de même jouer, nul ne vous en tiendra rigueur, bien au contraire. Bon dimanche.


 



Dr WO 28/08/2010 10:43



C'est toujours rigolo à lire, mais je reste sur la touche.


Dr WO



Olivier de Vaux 28/08/2010 20:26



Je crois que le sujet a inspiré les thaumaturges, j'ai déjà reçu quelques transmutations de haute tenue, mais pour les illustrations ce sera délicat ; enfin, nous aviserons !