Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 21:57

Je tiens tout d'abord à remercier ici les milliers de participants ; qu'ils ne s'étonnent pas de ne pas avoir été cités, notre secrétariat a craqué, l'hébergeur du blog a été débordé, bref nous avons dû procéder à un tirage au sort pour désigner les 3 Mousquetaires de la transmutation.


Pour moi aussi la NEIGE tirait un peu sur le BEIGE, sans doute à cause d'une BELGE, extraordinairement BELLE ... non elle n'y était pour rien

Si la NEIGE avait des reflets du plus beau BEIGE, c'est à cause de la BERGE toute proche et là, il devenait essentiel de choisir, qui une BARGE comme Tant-Bourrin , qui une BERME, qui une SERGE ou une VERGE (ayons une pensée émue pour ce vieux marchand qui vend de la serge) bref le carrefour décisif était là : on gamberge un peu et on se lance !

Personnellement, ayant obtenu une PERME, imprimée sur un papier PARME, et juste avant que je ne me PAUME j'ai pris ma plus belle PLUME pour qu'à point nommé puisse tomber la PLUIE.


PORTHOS-La Licorne a eu la bonne idée de remplacer ses intermédiaires par des tirets.

Je reproduis ici sa transmutation qui a enthousiasmé le jury.


Marchant sous la -----, en pardessus -----, le ----- rêve à sa -----...
Faut-il lui voler un baiser (----- ?), se demande-t-il ou lui offrir une ----- de grande valeur ?
Quand il lui -----, il aime plonger dans le ----- de ses yeux, sentir la chaleur de sa -----, sa main légère comme une -----, il pourrait rester ainsi des jours et des jours, une éternité, sous le
soleil, le vent ou la -----


ATHOS-Claire Fo n'aime pas les pelles à neige, ni celles qui se roulent, elle préfère les billes et cela m'a permis de découvrir le verbe pialer (crier comme un épervier) et d'approcher avec plus de circonspection du mot piage (pliage ?) dont je n'ai trouvé la trace dans aucun dictionnaire. Peut-être serons nous éclairés sur ce mot par celle qui nous l'a proposé (serait-ce du joual?). Voici son texte :


La NEIGE BEIGE tombe sur une BELGE BELLE, comme BILLE qu'on PILLE.Elle PIALE après le PIAGE sur la PLAGE.Quelle PLAIE cette PLUIE!


Plusieurs membres du jury ont été épatés par la "belge belle comme bille qu'on pille" et par

la citation de la présentatrice de la Météo : "quelle plaie cette pluie".

ARAMIS-
Epamin' s'est présentée à son tour devant le jury, qui, convenons-en, lui était un peu acquis d'avance :


Par un jour humide sans NEIGE
Emmitouflé dans son imper BEIGE
Le jeune journaliste BELGE
S'arrêta soudain sur la BERGE.
Il avait aperçu une BARGE
Qui semblait sortir d'une BAUGE.
L'oiseau avait besoin d'un BAUME
Que l'homme n'avait pas sous la PAUME
Car le pauvre oiseau sans PLUME
Etait transi de froid et de PLUIE.


Epamin' est une coquine, nous le savions déjà, mais là, avec Tintin qui recueille une barge complètement à poil, c'est pas possible ! Il doit y avoir erreur. Dupont et Dupond sont sur l'enquête.

Est-ce à dire que la barge en question ne serait pas une fille un peu paumée, qu'elle n'est pas non plus cette embarcation à fond plat empruntée par d'autres navigateurs occasionnels pour effectuer cette traversée à pied sec ? Effectivement, j'avais oublié que la barge était également un échassier -  et que celui-là se soit fait plumer par un gros porc (elle sortait d'une bauge, ne l'oublions pas), rien d'étonnant à cela. Tout rentre dans l'ordre et la transmutation d'Epamin' est conforme à l'image que nous avions d'aile (de barge, évidemment).



Enfin, D'ARTAGNAN-Tant-Bourrin, égal à lui même, redoutable d'efficacité et fulgurant, dans un texte jaculatoire digne des plumes les plus acérées du siècle, nous assénait quelques minutes après l'ouverture de la compétition un 7 intermédiaires d'une grande sobriété ce qui est normal avec toute cette neige et toute cette la pluie :


NEIGE BEIGE BERGE BARGE BAUGE BAUME PAUME PLUME PLUIE


Clair, net et sans bavure. Après une délibération houleuse, les 3 Mousquetaires qui sont donc quatre comme chacun sait et dont la devise est "un pour tous et tous pour un" * ont reçu chacun en récompense une feuille d'un trèfle en comptant quatre, celle dotée d'un appendice allant à qui de droit. Vous étiez magnifiques dans vos tenues chamarrées et le Cardinal était furieux.

 



Trèfle à quatre feuillesJe dis à tous, lauréats ou non, à fin mars pour de nouvelles aventures thaumaturgiques.

 

 

 


* C'est aussi la devise de la Suisse (ou peut-être des banquiers suisses)



 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans TRANSMUTATION
commenter cet article

commentaires

Renard 03/03/2010 01:53


Bonjour

Bien sûr que je lis tous les commentaires que je reçois, même si en ce moment je suis peu sur le net...
Merci pour ton passage chez moi, je viens d'arriver ici, et ma foi, j'ai apprécié ce texte de "remise de prix"...
Un faconde qui me plait beaucoup...  


La Licorne 01/03/2010 19:48


Bon , c'est la première fois que j'endosse l'habit de Porthos, je ne m'étais jamais projetée même en rêve, dans ce personnage...,une grande première, donc, grâce à toi ! Je me vois
maintenant batailler de la pointe de mon épée (euh, pardon, de ma corne !)

Le cadeau du trèfle à quatre feuilles me plaît bien...brillante idée...tout comme ton texte d'accompagnement, plein de panache et presque digne de Dumas !

Tout ça pour une transformation somme toute bien simple, car pour transformer la neige en eau, pas besoin d'être une lumière, le moindre petit rayon de soleil accomplit ce tour de force tous les
jours ! ;-)


pict 01/03/2010 06:51


merci de ton passage et bravo pour ton humour ! :)


Tant-Bourrin 01/03/2010 05:33


Merci, je prends ma petite feuille au passage, mais je félicite les autres thaumaturges qui ont su en sus broder une histoire sur les mots en transit. Du grand art ! :~)