Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 09:53
banquier Littré s.m. Terme de mer. Navire qui va à la pêche de la morue sur le grand banc de Terre-Neuve.
Banquier à quai
 Les banquiers sur le retour ne manquent pas de morues.

oOo



bau n.m. (pl. baux) Mar. Nom donné à chacune des traverses d’un bâtiment qui maintiennent l’écartement des murailles et soutiennent les bordages des ponts. Wikipedia nous précise que le maître-bau était le bau placé au plus large de la coque, on parlait donc de largeur au maître-bau pour indiquer la plus grande largeur.En France on parle plus facilement de largeur au maître-couple.
Bau


Pour la sécurité d’un bâtiment, on a plus à craindre des vieux baux   que des jeunes mousses.

oOo

bel-outil Littré n. m. Petite enclume d'orfèvre. (pl. des bels-outils).
Bel-outil
 
Le jeune orfèvre exhibait fièrement son bel-outil.


Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans DICOLIVE
commenter cet article

commentaires

Ftz.lro 16/01/2010 22:18


Olivier de Vaux

Un bon compliment est toujours plus appréciable qu'un coup de grolle à l'arrière-train.
Le votre me fait énormément plaisir (compliment, évidemment). Cependant je ne croyais pas faire preuve de condescendance, j'affirme sûrement beaucoup mais je doute de tout et ma jeunesse fuit par
tous les pores de ma peau... (Une belle muse veille à retenir les grains du sablier tout de même) 
Ceci dit, je suis heureux que ces textes vous aient plu, à vous, amateur de (bons) mots, amoureux de la langue française, grand espiègle, collectionneur de curiosités exploitées avec un ludisme
pétillant...
Ah, c'est beau la jeunesse 


Olivier de Vaux 17/01/2010 07:33


"j'affirme sûrement beaucoup mais je doute de tout et ma jeunesse fuit", quelle magnifique phrase, dans le fond comme dans la forme. Je la fais mienne et si je vous attribue un peu de
condescendance c'est sans doute parce que ce reproche m'est fait alors que mes "certitudes assénées" ne sont que des points de vue, issus d'une réflexion empreinte de doute, et qui ne demandent
qu'à faire l'objet d'une contradiction, toujours constructive même quand elle manque d'arguments. Ma conviction est plus celle d'un avocat à la barre que celle d'un prêtre en chaire.


Tant-Bourrin 16/01/2010 20:14


Huhuhuhu ! :~))))

C'est tout simplement excellent ! Bravo ! :~)