Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 08:00

 

 

Consigne proposée cette semaine par Zineb (blog du Mobilhome) chez les croqueurs de mots :



Ecrire un dialogue de théâtre(à deux personnages, ou plus si vous voulez) construit sur ... rien. Un dialogue de sourds, ou un dialogue absurde, qui n'a ni queue ni tête, et qui ne tiendra que par sa structure.


J'ai transmis au professeur Schmürtz la consigne ci-dessus, voilà le résultat :



Ni palindrome se mord, ni lapin.

 

Ada : Eh ! ça va la vache ?

Otto (tourné vers le public) : Rions noir !

Ada : Suce ses écus !

Otto : Et si l'arôme des bottes révèle ma déviante et naïve dame, le verset t'obsède, moraliste !

Ada : Ta fesse n'a le désir irisé de l'ânesse, fat !

Otto : Sévère mal à l'âme, rêves !

 

                                                     Mon nom

 

Ce court dialogue réunit des palindromes de Louise de Vilmorin, Luc Etienne, Jacques Bens, Jacques Perry-Salkow. Je n'ai rien ajouté de mon cru. Il y avait un moment que je désirais vous parler du palindrome, connu depuis l'Antiquité grecque et latine, pratiqué jusqu'à la folie au Moyen-Âge et remis au goût du jour au siècle dernier par quelques grandes plumes. Je citerai Pierre Bailly grand technicien du genre, la merveilleuse Louise de Vilmorin (voir son Alphabet des Aveux), l'oulipien Jacques Bens, Luc Etienne le pape du contrepet (voir son opuscule intitulé Adam et Eve en palindromes dont Claude Gagnière donne un aperçu dans son livre "Pour tout l'or des mots" et enfin celui que tous s'accordent à désigner comme le Prince de l'écriture sous contrainte, j'ai cité Georges Pérec qui a publié en 1969 , sous le titre 9691 un palindrome géant de plus de 5000 mots, ce qui est totalement hallucinant.

 

Le défi lancé par Zineb était l'occasion rêvée : un texte sans queue ni tête, pensez-donc ! Hélas, je n'ai pas le talent de ces grands maîtres es lettres, j'ai donc puisé dans leurs prodigieuses phrases pour vous en faire goûter l'arôme et, qui sait, vous inciter à tâter du palindrome, le soir à la lanterne.

 

Et puis, histoire de ne pas passer pour un gros flemmard, j'ai écrit un dialogue avec des mots sans queue ni tête, pour voir. Le résultat dépasse mes espérances (qui n'étaient pas grandes, il est vrai). Le voici. La totale absence des mots d'une ou deux lettres n'est pas faite pour arranger les choses.

 

oisi : onjou hèr oisin, ommen lle ou ?

oisin : rè ie he oisi, ou êm ?

oisi : emai ai ve e mi oi pectacl arionnette, erie-ou ntéressé ?

oisin : pectacl arionnette ite ou, oil u embl ou ai ntéressan ; onnaisse ou hèm pectacl ?

oisi : solumen, gi n daptatio ièc élèbr ramaturg harolai livie au "unuqu er êt".

oisin : ormidabl, era e ôtre ou aite n etit lac an otr oitur.

oisi : a roblèm, ou ou erreron e an lu.

oisin : hi lor, on emai !

oisi : emai.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans PROFESSEUR SCHMÜRTZ
commenter cet article

commentaires

MARIE 27/08/2010 10:22



Totalement fascinée!



Olivier de Vaux 27/08/2010 22:17



Il y a de quoi :


Émile nu a une lime. (Pierre Bailly)


 








marie-louve 26/08/2010 14:21



Ouf ! Me voilàaaaaaa A  ! J'ai du chemin à faire et des lettres à semer avant d'arriver au N ...Y grec de cette forme "palindrome" :-))).  eu ou ois ur aole !



Olivier de Vaux 26/08/2010 15:05






Et on note ! (Guilhem Huguet) Celui-là, bien venu, est petit mais fort bien fait !










marie-louve 25/08/2010 23:55



Désolée, j'ai perdu un  N ...si je veux palindromer avec les bonnes lettres.



Olivier de Vaux 26/08/2010 07:37



Tu étais sans N mis, te voilàaaaaaa avec de nouveaux A mis.


 



marie-louve 25/08/2010 23:52



 Par la barbe d'Athènes ! Aphone je demeure sans Aphon ni Démophon. Aux cailloux je devrai apprendre rhétorique
avant de m'afficher en spectacle devant public. :-)) Sans lanterne, me faut trouver un palidrome. Sans problème. Formidable !



Olivier de Vaux 26/08/2010 07:35



Ah, Marie-Louve au palindrome adhère ! Il faudra que tu bosses, c'est aride !



Tricôtine 25/08/2010 23:01



ouc Oivi ! néo n' es ps asz repé pu tut coprdre fudrit ne trtiflet avc un pu d bur?



Olivier de Vaux 26/08/2010 07:30



ça devait arriver, il y a des mites chez Tricôtine ! Planquez-vous les filles, Naphta va revenir !