Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 08:00

Houlà, j'ai complètement oublié de mettre en ligne à l'heure le texte préparé par un de mes hétéronymes, Eugène Vireleu, pour la communauté des Croqueurs de Mots. J'espère que je ne me ferai pas trop engueuler par Nounedeb qui est à l'origine de ce défi : il fallait pondre un article de journaliste consacré à un fait divers et dans lequel on devait incorporer les ingrédients suivants : une plage, un animal inattendu, une vieille dame et des enfants !  Voilà donc ce petit article signé par Eugène.

 

 

APPARITION, DISPARITION.

 

DodoLundi à midi tapant, au bord du Lac Noir, à Sodavlac, Calvados, un animal inconnu a fait son apparition. Cinq gamins, naviguant à l'aviron sur un you-you plutôt rigolo, accostant, ont saisi l'animal transi par un froid vif ; ils l'ont introduit dans un sac. Au bar du coin ils ont mis au parfum un habitant, la Maria Milanais, huit fois dix ans à son actif. Son surnom, rossignol, son boulot, ornitho, font qu'aucun zoziau n'a pour nom "inconnu" pour Maria qui annonça : "il s'agit là d'un animal ultra-connu, mais qui a disparu , un dodo". Un vrai scoop , car la disparition du Raphus cucullatus datait d'un bail : quand Mazarin maîtrisait tout à Paris! On tapa un S.M.S. pour Radio-Calva qui rappliqua aussitôt mais trop tard, pour nous tous, pour Maria surtout.

Durant son discours aux gamins, au barman, aux poivrots du bistrot, un mâtin fort hardi s'approcha dudit dodo. Il croqua tout, laissant trois bout d'os, puis partit pour un horizon moins citadin, sachant qu'il aurait toujours pour assouvir sa faim, un frigo mal clos. La diva ornitho a mal pris l'action du toutou, son sang coagula, l'infarctus la foudroya ! Ora pro nobis !

J'ai pu voir un sac moisi, un "mâchouillis" sanguinolant, pas un dodo. Mon scoop tournait au fiasco, j'ai du finir la vodka qu'un quidam m'offrit au bar, partir sans photo. Pas Waterloo, mais pas Wagram, j'irai droit à la maison, pour un bisou à mon poupon joufflu qui dans son lit d'organdi incarnat fait son gros dodo sans avoir à fuir un mastiff ignorant l'ornitho au logis. Fais dodo, Toto mon fiston.

 

Eugène Vireleu

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier de Vaux - dans LIPOGRAMME
commenter cet article

commentaires

india 02/07/2010 10:40



Un dodo de derrière les fagots...bien léché tout ça !!


Slurp, à bientôt Olivier



Olivier de Vaux 02/07/2010 18:05



Militons pour la résurrection des espèces sonnantes et trébuchantes ! Vivent les banquiers ! Comment ? Ah, oui, non, bon, j'ai dû commettre une erreur quelque part ! Un bon dodo et tout se
remettra d'aplomb dans ma p'tite tête !



Si EVE fut tirée de la côteAndiamo 29/06/2010 17:26



Mais qu'est-ce que tu bois dodo dis donc ?



Olivier de Vaux 29/06/2010 19:53



Complètement à jeun ! Ami Andiamo remplis mon verre, encore un et je vais faire dodo ! Hélàs, le jardin aussi a soif, lui d'abord !



Nounedeb 29/06/2010 13:14



Salut Olivier ! Triste histoire, vraiment, que celle de ce Dodo, qui n'avait même pas pondu d'oeufs; heu.. Ce Vireleu mériterait d'être viré. Pas un noeud dans son papier trop bien ficelé!


Bonne journée.



Olivier de Vaux 29/06/2010 13:21



ha ha ha extra ! je vais essayer de la retenir (en faisant un noeud à mon mouchoir). Bonne journée !


 



MARIE 29/06/2010 10:04



Galurin bas, Sir O2V !


Bon  mardi !



Olivier de Vaux 29/06/2010 12:19



Le mardi c'est spaghetti ! A moins qu'en cherchant bien dans le frigo ! (Mme est partie, alors je panique).



Topa 29/06/2010 09:36



Encore un billet enlevé, comme d'habitude ! Quelle maestria !...


(Pardon, brillant logos as usual ! Bravo ! Bravissimo !)



Olivier de Vaux 29/06/2010 12:17



Tu vas faire rougir ce brave Eugène !   A bientôt !